L’usage des réseaux sociaux

Le rôle important que jouent les réseaux sociaux dans les stratégies commerciales des entreprises n’est plus à démontrer. L’Afnic (Association française pour le Nommage Internet en […]

Le rôle important que jouent les réseaux sociaux dans les stratégies commerciales des entreprises n’est plus à démontrer. L’Afnic (Association française pour le Nommage Internet en Coopération) indiquait dans une étude parue l’an dernier que 80 % des PME avaient leur profil sur de tels réseaux. Afin de mieux saisir l’ampleur de ce phénomène, Capterra a interrogé 998 consommateurs français ayant acheté au moins un article en ligne au cours des six derniers mois et utilisant un réseau social au moins une fois par mois.

Depuis le début des années 2000, les réseaux sociaux font partie intégrante de notre quotidien et ne sont plus l’apanage des geeks et autres jeunes. Aujourd’hui, les baby-boomers représentent 75 % des personnes qui utilisent chaque jour les plateformes sociales. En fait, la mise en relation de personnes de tous âges et de toutes cultures est pour beaucoup dans la popularité de ces réseaux, même si la méthode varie d’une génération à l’autre. Pour développer une campagne de marketing et de vente efficace, les entreprises doivent localiser le public de chaque plateforme sociale et prendre en compte les caractéristiques uniques de ces plateformes.

Par exemple, relève Capterra, 42 % des baby-boomers préfèrent Facebook à tout autre site social, tandis que seulement 24 % des membres de la génération Y visitent cette plateforme. En revanche, la génération Z préfère Instagram (19 %), Snapchat (18 %) et TikTok (15 %). Les entreprises peuvent atteindre les consommateurs en utilisant ces trois plateformes : Facebook (85 %) est le choix le plus populaire, suivi d’Instagram (54 %) et de WhatsApp (51 %).

Les marques peuvent tirer parti du social selling et du social commerce grâce aux réseaux sociaux. Il faut comprendre les habitudes d’achat des consommateurs afin d’entamer un dialogue et de générer rapidement des prospects. Les consommateurs semblent privilégier Facebook (21 %), Instagram (21 %) et Pinterest (15 %) lorsqu’ils recherchent des informations sur les marques et leurs produits. La vente sociale, notamment avec l’aide d’influenceurs, est une approche efficace pour stimuler les ventes de produits. En France, Instagram (18 %), TikTok (17 %) et Facebook (10 %) sont les plus populaires. Lorsqu’il s’agit d’informations relatives à un produit ou un service, les consommateurs ont tendance à préférer le contenu statique – posts, photos, vidéos – (60 %), mais ce penchant varie selon les générations. Les baby-boomers préfèrent les émissions en direct, tandis que la génération Z préfère les contenus dits éphémères ou stories.

Lorsque vous élaborez une stratégie de contenu, vous devez répondre à deux questions : quel type d’information peut inciter le consommateur à repartager le contenu ou à rechercher des informations supplémentaires ? Quelle valeur le contenu apportera-t-il ? Pour ce qui est de l’obtention d’informations sur les marques ou les produits, les connaissances proches et les membres de la famille sont la première source d’information (53 %), suivie par les marques et les entreprises (18 %) et les médias (12 %). Outre les influenceurs (27 %), la communication des marques semble avoir un impact moindre sur les consommateurs de la génération Z que sur les baby-boomers. Malgré cela, les types de contenu les plus populaires et les plus engageants sont cohérents, les offres promotionnelles, les conseils d’utilisation et les FAQ arrivant en tête de liste, quelle que soit la génération.

Étudier le comportement et les attentes de ses consommateurs est essentiel pour réussir sur les réseaux sociaux. En analysant leurs habitudes, le contenu publié répondra à la fois aux objectifs de l’entreprise et aux attentes des consommateurs.