Le Plan vélo des Yvelines

Le Département des Yvelines ambitionne de développer un réseau cyclable sur l’ensemble du territoire au cours des cinq prochaines années, pour un coût de 62 millions d’euros. […]

Le Département des Yvelines ambitionne de développer un réseau cyclable sur l’ensemble du territoire au cours des cinq prochaines années, pour un coût de 62 millions d’euros. L’objectif de ce Plan vélo 2022-2027, qui vient s’adosser à la politique cyclable lancée en 2006, est de rendre plus simple et généraliser l’utilisation de ce mode de transport, considéré à juste titre comme une alternative à la voiture pour les déplacements du quotidien.

La nouvelle politique « vélo » des Yvelines vise à créer un réseau cyclable sûr et continu. Pour favoriser l’usage du vélo, le Département développe ses actions et se fixe plusieurs objectifs opérationnels volontaristes d’ici 2027 : réalisation de l’itinéraire cyclable « La Seine à Vélo » et développement de l’attractivité touristique des itinéraires cyclables nationaux comme la Véloscénie de Paris au mont Saint-Michel. Un itinéraire « RER-V » sera également créé en liaison avec les départements limitrophes pour desservir les itinéraires régionaux, mais aussi une desserte vers les sites des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024.

Le département veillera à ce qu’il y ait suffisamment d’infrastructures pour rendre pratique l’usage du vélo pour se rendre à l’école et aux gares, en particulier dans les zones rurales. En outre, priorité est donnée à la création d’un réseau structuré pour les trajets quotidiens. La qualité de l’offre de services (stationnements, réparation, etc.) sera garantie. Des espaces de loisirs qui sensibiliseront à la pratique du vélo seront enfin développés. D’ici 2027, le réseau cyclable des Yvelines atteindra 1 350 km contre un peu plus de 1 100 aujourd’hui. Afin d’atteindre cet objectif, 50 millions d’euros seront investis entre 2022 et 2027 pour la réalisation de liaisons douces.

Le plan vélo du département vise à établir des subventions locales pour achever le réseau structurant sur le territoire. Les collectivités sont responsables de l’aménagement du réseau cyclable structurant, dont la taille est d’environ 300 kilomètres. Pour favoriser l’action locale, le plan vélo départemental double les montants alloués aux liaisons douces (1 million par an) pour 2022-2027. Outre la réduction du plafond actuel de 500 000 euros de subventions pour les circulations douces, un nouveau dispositif d’aide aux initiatives locales et de nouvelles règles d’attribution des subventions sont mis en place.