Forêt de Montmorency : enquête pour un classement en forêt de protection

Un tel classement en forêt de protection est un outil juridique, établi par le préfet de département, qui assure le maintien et la préservation d’un espace […]

Un tel classement en forêt de protection est un outil juridique, établi par le préfet de département, qui assure le maintien et la préservation d’un espace naturel en forêt. Il n’a aucune influence sur les méthodes de gestion forestière employées par les gestionnaires et propriétaires de forêts, et ne fixe pas de contrainte en matière de chasse, de biodiversité, de sylviculture, de santé des forêts et d’accueil des populations. Avant le classement de ladite forêt, une enquête publique se déroulera du 29 août au 28 septembre inclus sur les communes d’Andilly, Bessancourt, Béthemont-la-Forêt, Bouffémont, Chauvry, Domont, Frépillon, Montlignon, Montmorency, Piscop, Saint-Brice-sous-Forêt, Saint-Leu-la-Forêt, Saint-Prix, Taverny, et Villiers-Adam.

Cette enquête commune est une consultation du public avant l’annonce d’un projet d’aménagement qui le déclare d’utilité publique. Ainsi, avant de prendre des décisions administratives, le public est mieux informé de son utilité pour la société, et l’administration est informée de ses souhaits. Avantages, l’enquête publique recueille auprès du public son avis sur une action proposée, sensibilise l’administration à ses demandes et lie les citoyens au processus administratif.

Les habitants et riverains des communes mentionnées pourront d’examiner les éléments du dossier en ligne sur foret-protection-montmorency.enquetepublique.net et de faire part de leurs remarques. André Goutal a été nommé commissaire enquêteur. Le public pourra assister aux rendez-vous suivants : le lundi 29 août de 9h à 12h à la préfecture, siège de l’enquête, le vendredi 2 septembre de 14h à 17h à la Communauté de communes de la vallée de l’Oise et des 3 forêts, le mardi 6 septembre de 9h à 12h à la communauté d’agglomération de Val Parisis, le jeudi 22 septembre de 9h à 12h à la communauté d’agglomération de Plaine Vallée et le mercredi 28 septembre de 14h à 17h à la préfecture (clôture à 17h).

La préfecture du Val-d’Oise ouvrira par ailleurs des registres dans chacune des communes et intercommunalités concernées par le projet. Les demandes du public pourront être également envoyées par mail à l’adresse dédiée : [email protected]