Parcourons les globes

Parcourons les globes

Du 20 septembre 2019 au 19 janvier 2020, l’exposition Globes, le monde à portée de main, invite les visiteurs à une exploration cartographique de la Terre et du ciel au siècle d’or hollandais. Au musée des arts et métiers.

Cinq globes, dont un céleste et un terrestre du célèbre cartographe néerlandais Willem Blaeu, sont présentés pour la première fois depuis leur restauration grâce au mécénat de la Fondation BNP Paribas. Deux modélisations 3D des globes de Blaeu, réalisées à cette occasion, permettent de les « manipuler » pour découvrir les continents et les constellations dans les moindres détails.
Pièces de prestige tant scientifique que social, les globes de Blaeu incarnent la révolution du début du XVIIe siècle où la conception ptoléméenne de la position de la Terre au centre de l’Univers commence à vaciller et où les grandes expéditions maritimes découvrent des territoires jusque-là ignorés du monde européen. Les trois globes des géographes français Jean-Baptiste Fortin et Charles Delamarche témoignent de la période faste de la science française au siècle des Lumières.
Des ouvrages rares de la Renaissance, dont un incunable représentant une carte de Ptolémée, conservés habituellement à la bibliothèque centrale du Cnam, illustrent les progrès dans notre connaissance scientifique depuis la révolution galiléenne et le développement de l’observation astronomique. Compas, quadrant géométrique, anneau astronomique, graphomètre à lunette et à boussole, télescope grégorien… Des instruments scientifiques utilisés au XVIIe et XVIIIe siècles pour la cartographie, la mesure et le dessin complètent la présentation.
Une scénographie, évoquant un dôme géodésique, sert d’écrin aux globes, ouvrages et objets du musée. Les visiteurs pourront également découvrir un film qui documente toutes les étapes de l’opération de restauration des deux globes de Blaeu, grâce à laquelle ils peuvent être présentés aujourd’hui au public. Un livret consacré à ces deux globes terrestre et céleste, ainsi qu’à leur restauration, est mis à disposition gratuitement afin de prolonger la visite de l’exposition.
Un dispositif de cartographie moléculaire de protéines manipulables propose aux visiteurs d’appréhender, dans une vision contemporaine, la question de la représentation en volume et de la projection à plat.
Udock est un projet développé par deux laboratoires du Cnam, Génomique, bioinformatique et chimie moléculaire (GBCM) et le Centre d’études et de recherche en informatique et communications (Cedric).