« La nature en mouvement »

« La nature en mouvement »

Du 22 au 29 mai 2019, ne manquez pas la Fête de la nature !

Des milliers de manifestations organisées par les associations, les collectivités locales, les établissements scolaires, les entreprises, les particuliers… partout en France, en métropole et outre-mer, en ville comme à la campagne. L’occasion de découvrir la biodiversité près de chez soi !

Une fête incontournable pour tous les curieux de nature
Balades et randonnées, séances d’observation, programmes de science participative, inventaires, conférences, débats, expositions… des milliers d’événements accessibles et gratuits sont proposés dans tous les territoires, pendant cinq jours. À chaque édition de la Fête de la nature, plus de 800 000 curieux viennent découvrir autrement la biodiversité.
Pour cette 13e édition, « la nature en mouvement » sera plus particulièrement à l’honneur : cycle des saisons, mouvements des espèces, modification des écosystèmes, transformation des lieux, évolution des paysages… Ça bouge tout le temps dans la nature !

Une particularité de l’édition 2019

Un droit à la nature pour les personnes détenues
Dans le cadre d’un partenariat entre l’administration pénitentiaire et la Fête de la Nature, plusieurs dizaines de personnes placées sous main de justice, un peu partout en France, vont pouvoir bénéficier d’une permission de sortir exceptionnelle encadrée par des experts naturalistes.
« Un droit au beau, un droit à la culture, un droit à l’environnement, un droit pour tout citoyen » Adrien Le Formal, Président du Syndicat Mixte Grand Site Gâvres-Quiberon.
Depuis sa création, la Fête de la Nature s’est donné pour mission de favoriser une connexion entre les humains et la nature, en permettant à tous de partir à la découverte des richesses naturelles et en sensibilisant aux enjeux de leur préservation.
Cette édition 2019 permet de concrétiser à plus grande échelle ce qui avait été expérimenté les années précédentes : l’organisation d’activités en pleine nature pour certaines personnes détenues, souvent en fin de peine et se préparant à une réinsertion dans la société.
Cette approche est l’occasion pour ceux qui sont les plus privés de nature d’apprendre à renouer un contact avec un environnement dont ils ont été privés et à tisser des liens avec l’équipe encadrante en dehors du cadre de détention. Cette expérience unique se veut donc bénéfique sur le plan personnel, et parfois même professionnel, avec la découverte de perspectives de métiers en lien avec la gestion des espaces naturels.
L’association Fête de la Nature a mis en place un programme avec l’administration pénitentiaire pour l’édition 2019 pour cette opération. Une belle initiative qui porte en elle des valeurs de respect d’autrui et de liberté

Exemples
• Inauguration du potager de la Maison d’Arrêt de Nanterre
La Fête de la Nature sera l’occasion sur une journée de mettre en place un « forum » préparé par les personnes détenues du potager, les intervenants de l’association Ville en herbes et les élèves de BAC pro. Ces derniers proposeront des cartels explicatifs, des étiquettes pour les plantes, feront le carton d’invitation du forum et de l’inauguration et mèneront l’organisation du forum.
3 stands seront proposés : ces stands seront tenus sur le site même du potager et animés par les personnes détenues ayant participé à la réalisation du potager et partageront leur expérience :
– un stand « observation  de la faune du compost » ;
– un stand « le cycle de vie des plantes » ;
— un stand « atelier pratique : la mise en terre, le bouturage ».
Puis, le vendredi 24 mai matin, il s’agira d’inaugurer le potager en présence de la presse, des personnels et des personnes détenues participantes.
Cette manifestation est pensée dans le cadre du partenariat entre l’administration pénitentiaire et la Fête de la Nature n’est pas ouverte au public.
• Projet VTT écocitoyen
Le service des sports de l’établissement pénitentiaire pour mineurs souhaite mettre en place un projet VTT écocitoyen en collaboration avec le service éducatif et l’éducation nationale. Ce projet vise à mettre à profit les valeurs véhiculées par le sport, pour développer les capacités physiques, pour sensibiliser à la protection de l’environnement en collectant les déchets qui se trouvent sur le parcours et aussi pour favoriser le travail en équipe et la solidarité.

Leave a Reply

Your email address will not be published.