Laïcité et faits religieux

Laïcité et faits religieux

Qu’en est-il du respect du principe de laïcité à l’école ? Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, fait le point sur les derniers mois de l’année écoulée.

Pour rappel, depuis l’arrivée de Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, un nouveau dispositif a été mis en place :
• le conseil des sages : ce conseil réunit les experts en mesure de les éclairer sur cette question. Il réfléchit aux modalités concrètes pour faire respecter le principe de laïcité à l’École ;
l’équipe nationale Laïcitéqui vient en soutien des académies : pour faciliter le recueil et la prise en compte des atteintes à la laïcité, cette équipe offre plusieurs modes de signalement qui garantissent un état des lieux précis ;
• l’équipe Laïcité et fait religieux dans chaque académie : dans chaque académie, cette équipe apporte aux équipes pédagogiques et éducatives une réponse concrète en cas d’atteinte au principe de laïcité. Elle les forme et aide les établissements à réagir de manière appropriée ;
• l’équipe académique : autour du coordonnateur académique laïcité, l’équipe académique associe des expertises juridique, éducative et pédagogique. Elle analyse les situations et intervient auprès des écoles et des établissements, ponctuellement ou en accompagnement à plus long terme. Elle définit une stratégie d’intervention et de formation pour les établissements concernés et pour l’académie. 400 personnes sont mobilisées sur le territoire national pour prévenir et réagir ;
• un vade-mecum laïcité, validé par le conseil des sages, apporte aux équipes éducatives, des réponses juridiques précises et donne des conseils d’action ;
• une adresse de saisinepermet à chaque personnel de l’éducation nationale de saisir directement l’équipe nationale laïcité qui s’engage à prendre attache avec l’intéressé sous 24 heures.
Installées dans toutes les académies, les équipes laïcité et faits religieux apportent l’aide et le soutien nécessaire aux équipes éducatives pour faire respecter le principe de laïcité à l’école. Ces équipes forment les personnels et interviennent régulièrement aux côtés des professeurs, des chefs d’établissement qui peuvent se trouver confrontés à des atteintes aux principes de la laïcité. Ils interviennent en réponse aux signalements ou en cas de saisine des personnels par la plateforme de signalement. Environ 800 cas de signalements d’atteintes à la laïcité ont été enregistrés :
• environ 470 ont été traités directement par les établissements concernés ;
• 330 d’entre eux ont fait l’objet d’une intervention d’une équipe académique ;
• 40 ont entraîné le déplacement des équipes laïcité dans un établissement pour accompagner l’équipe pédagogique.

Où ?
• 
8 académies regroupent 60 % des signalements.
• 
47 % des faits ont été recensés dans les collèges.
• 
30 % dans le premier degré.

 Qui ?
• 
50 % de la part des élèves.
• 
28 % de la part des parents d’élèves.
• 
14 % de la part des personnels.
• 
8 % autres.

 Repères, histoire et patrimoine
Le principe de laïcité est au fondement du système éducatif français depuis la fin du XIXe siècle. Les différents enseignements contribuent à la transmission de la laïcité, en particulier l’enseignement moral et civique, l’histoire géographie ou encore la littérature. Pour soutenir les professeurs, les directeurs d’école et les chefs d’établissements qui sont parfois confrontés à des remises en cause du principe de la laïcité, il a été mis en place un nouveau dispositif.
La laïcité est un principe de liberté, liberté de croire ou de ne pas croire. Elle est au fondement de notre société et de notre école qui doit préserver les élèves de tout prosélytisme idéologique, économique et religieux.

Leave a Reply

Your email address will not be published.