Faire durable

Faire durable

La campagne baptisée Faire souhaite entraîner les Français vers la rénovation énergétique. Explications.

La rénovation énergétique consiste à optimiser la performance énergétique des bâtiments en réalisant des travaux d’isolation, de ventilation, en installant des équipements moins énergivores, des dispositifs de pilotage et/ou en recourant aux énergies renouvelables.
En France, le secteur du bâtiment est très énergivore :
• 45 % de l’énergie finale consommée par les bâtiments ;
• 27 % des émissions de gaz à effet de serre émises par le secteur ;
• 7 millions de logements mal isolés ;
• 3,8 millions de ménages qui ont des difficultés à payer leur facture de chauffage ou se privent de chauffage.
La rénovation énergétique des bâtiments permet de baisser la facture énergétique donc à la fois d’améliorer le pouvoir d’achat, notamment des citoyens les plus fragiles, et de lutter contre le changement climatique. Elle répond à 3 enjeux de confort, d’économies d’énergie et d’écologie, notamment grâce à :
• une meilleure isolation qui permet d’éviter la déperdition de chaleur et l’entrée du froid donc d’éviter la surconsommation d’énergie pour compenser les désagréments ;
• une meilleure ventilation qui permet d’évacuer l’humidité et les polluants de l’air intérieur et donc de limiter les impacts sur la santé ;
• l’installation d’équipements plus efficaces et moins énergivores qui permettent de réduire la consommation et donc la facture énergétique ;
• des équipements à énergies renouvelables comme le chauffage au bois, le chauffage-eau solaire ou le système solaire de production d’électricité qui participent à la transition écologique.

Rénovation énergétique des bâtiments
Le Gouvernement a lancé en avril 2018 le Plan de Rénovation énergétique des bâtiments, qui s’inscrit dans les objectifs du Plan climat fixant comme cap la neutralité carbone à l’horizon 2050.
L’objectif est double : diminuer les consommations énergétiques du secteur et lutter contre la précarité énergétique. Cet objectif se traduira par la rénovation de 500 000 logements par an jusqu’en 2050 et la rénovation de toutes les passoires thermiques occupées par des personnes aux revenus modestes d’ici 2025.
Le Plan a pour objectif de proposer des solutions de rénovation adaptées à tous les citoyens, pour tous les budgets, afin que notamment ceux en situation de précarité puissent rénover leur logement.
Dans ce Plan, figurent à la fois des mesures d’accompagnement des ménages pour permettre la rénovation des logements privés et lutter contre la précarité énergétique, des mesures favorisant la rénovation des bâtiments publics pour montrer l’exemplarité du secteur public qui investit dans la rénovation énergétique, la mobilisation les acteurs locaux et enfin l’implication de toute la filière du bâtiment et de l’immobilier autour de la rénovation énergétique.
Une des ambitions du Plan est de créer une signature commune de la rénovation afin de rassembler tous les acteurs publics et privés qui s’engagent et de donner confiance aux particuliers.
Cette ambition nécessite une large mobilisation des Français pour qu’ils s’engagent plus nombreux dans la réalisation des travaux de rénovation. Par ailleurs elle permettra d’une part de rendre lisible un « service public » d’information et de conseil sur la rénovation énergétique de l’habitat pour les citoyens et d’autre part d’entraîner l’ensemble des acteurs publics et privés autour de la question de la rénovation.
Le déploiement de la campagne s’effectuera sur 3 années (jusqu’en 2020) et touchera plusieurs publics :
• les particuliers ;
• les professionnels du secteur de la rénovation ;
• enfin, les collectivités locales pour les accompagner à engager une rénovation énergétique de leurs propres bâtiments et mieux mobiliser leurs concitoyens dans la rénovation de leurs logements.

Le réseau Faire
Le « service public » d’information et de conseil sur la rénovation énergétique de l’habitat est regroupé sous la bannière commune « réseau Faire » qui représente près de 400 espaces-conseils présents sur l’ensemble du territoire. Ces espaces bénéficient d’une visibilité nationale.
• Sur le terrain, ils sont mis en place par l’Ademe, l’Anah (Agence Nationale de l’Habitat), l’Anil (Agence Nationale pour l’Information sur le Logement) et les structures locales (les Adil) et les collectivités, afin de répondre aux questions des citoyens concernant la maîtrise de l’énergie, la rénovation énergétique et les énergies renouvelables. L’ensemble de ces conseillers deviennent aujourd’hui des « conseillers Faire » pour faciliter leur identification et rendre plus lisible ce « service public de la rénovation ».
Leur rôle auprès des particuliers est :
• d’apporter des informations concrètes et pratiques sur la réalisation de travaux de rénovation énergétique ou plus généralement sur la consommation d’énergie d’un logement ;
• de conseiller les particuliers dans leurs démarches afin de déterminer les travaux à réaliser en priorité et d’identifier les meilleures solutions pour baisser la consommation énergétique du logement ;
• de faire connaître les aides financières auxquelles ils ont droit. Les conseillers FAIRE délivrent des conseils gratuits, neutres, indépendants et adaptés à chaque cas de figure pour guider les ménages vers les travaux de rénovation.
Le site internet www.faire.fr www.faire.fr permet de répondre aux questions que se posent les particuliers et de les orienter, en fonction de leur situation et de leurs besoins, vers les espaces où rencontrer les conseillers FAIRE les plus proches.
Il propose aux internautes des conseils et des informations sur les aides financières disponibles selon leurs besoins :
• faire simple qui explique les gestes simples à adopter pour améliorer le confort dans son logement et baisser sa consommation énergétique ;
• faire mieux qui apporte, face à une question liée à la rénovation du logement, des solutions en termes d’isolation, de ventilation ou en cas d’installation dans un nouveau logement ;
• faire plus qui détaille tous les travaux et aménagements qui peuvent être réalisés pour améliorer la performance énergétique globale de son logement.
L’objectif est d’accompagner les novices de manière progressive vers le « Faire plus ».
Pour ceux qui sont déjà engagés dans « Faire plus », le site permettra de trouver facilement près de chez lui un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) ou un architecte adhérant afin de réaliser ses travaux et bénéficier des aides à la rénovation.

Leave a Reply

Your email address will not be published.