De très bon goût

De très bon goût

Lancée en 2011, la Fête de la Gastronomie change d’appellation cette année. Son nom : « Goût de France ». Rendez-vous ces 21, 22 et 23 septembre.

La Fête de la Gastronomie est un rendez-vous annuel qui s’inscrit dans une ambition de promotion du modèle culinaire français, de diffusion de l’excellence des savoir-faire et des produits contribuant ainsi à une meilleure compréhension des enjeux sociétaux et économiques dont il est porteur.
De l’œnologie aux arts de la table, en passant par les métiers de la bouche, l’artisanat, le tourisme ou l’économie sociale et solidaire, cet événement est une véritable rencontre entre toutes les filières, participant au rayonnement de notre patrimoine culinaire et le grand public.
En tant que première offre touristique en France dédiée à la gastronomie, cette fête participe à prolonger la période estivale. Elle renforce ainsi la vitalité économique de nos régions, tout en affirmant la notoriété de la gastronomie française et ainsi l’attractivité de notre pays.

Un plan d’actions dédié à la gastronomie : « Goût de France/Good France »
Comme annoncé par le Président de la République, un plan d’actions « Goût de France/Good France » doit faire rayonner à l’étranger l’excellence de notre gastronomie et donner à voir, sur nos territoires, la qualité d’une alimentation saine, de saison, locale et économe de son environnement. La Fête de la Gastronomie s’intègre au cœur de ce plan d’actions. En 2018, il se compose de deux grandes dates :
• Un volet international : « Good France », 21 mars 2018 : cette opération a réuni, pour la quatrième année consécutive, plus de 3 000 restaurants (dont 2 000 à l’étranger) dans 150 pays.
• Un volet national et populaire : la « Fête de la Gastronomie », rebaptisée « Goût de France », les 21, 22 et 23 septembre 2018 : ce rendez-vous populaire permettra aux professionnels de partager leurs talents, leurs savoir-faire et leurs terroirs (proposant ainsi des banquets, dégustations, pique-niques, ateliers, conférences…) avec un large public. En 2019, les opérations seront rassemblées autour d’un même nom « Goût de France » et se dérouleront sur la même période, au printemps 2019.

Une 8e édition placée sous le signe du partage et du plaisir
Si l’appellation diffère des années précédentes, l’ambition de cet événement populaire et national reste la même : stimuler le développement économique et la valorisation des territoires en mettant en lumière la richesse, la qualité des produits et les savoir-faire de nos terroirs. Les valeurs fondatrices de la fête qui sont le partage, la convivialité et le plaisir restent identiques, de même que la grande diversité des événements proposés : pique-niques, rencontres, dégustations, visites, banquets, démonstrations, conférences, portes ouvertes et bien plus encore !

Un événement aux objectifs ambitieux depuis sa création
Cet événement de fête, d’échange et de partage contribue à dynamiser les territoires en développant leur attractivité. Il a pour ambition de :
• valoriser le patrimoine culturel français au travers de la gastronomie ;
• promouvoir la richesse et la qualité des produits ainsi que mettre en lumière le travail et la passion des professionnels du secteur ;
• développer une offre touristique gastronomique nationale afin de renforcer l’attractivité de la France ;
• révéler l’excellence des savoir-faire français pour ouvrir des opportunités nouvelles aux professionnels ainsi qu’au grand public ;
• donner de la visibilité aux différents métiers et filières de la gastronomie pour susciter des vocations afin de générer de l’emploi ;
• rendre la gastronomie accessible au plus grand nombre grâce à des événements organisés sur tout le territoire et pour tous les âges.

Le goût dans tous ses sens
Une thématique est chaque année mise à l’honneur par La Fête de la Gastronomie – Goût de France afin de guider les porteurs de projet et d’éveiller la curiosité du public sur de nouveaux enjeux liés à la gastronomie. L’an dernier, « Au cœur du produit » avait été choisi afin de valoriser le circuit des produits, de la terre à l’assiette.
Après nous être penchés sur l’amont de la dégustation, nous nous concentrons cette année sur l’expérience gustative elle-même avec « Le goût dans tous ses sens ». Nous percevons le monde à travers nos cinq sens : le goût, le toucher, la vue, l’ouïe et l’odorat, lesquels entretiennent une parfaite complémentarité. Or, nous l’oublions souvent, mais la cuisine est une exaltation de tous ces sens. C’est lorsqu’une fusion s’opère entre les saveurs, le goût, la texture, l’esthétique, et la sonorité que le plaisir se révèle. Mettre en lumière le travail fourni par les acteurs du secteur pour que l’expérience en bouche soit inédite, telle est l’intention de la 8e édition de notre fête.
Le goût dans tous ses sens, c’est d’abord une approche visuelle avec le produit. Un légume coloré, une assiette bien dressée sont les premiers attraits qui nous font apprécier le mets. C’est ensuite un contact corporel. La texture du produit, sa densité, sa fermeté, son onctuosité sont autant de façons de nous faire voyager. C’est également une expérience gustative. Un soupçon de sucré, une pointe de salé, une nuance d’acidité ou d’amertume peuvent nous envoûter. C’est aussi la rencontre de senteurs. Un effluve de saveurs épicées, pimentées ou florales peut forger toute la subtilité du produit. C’est enfin une proximité sonore avec le produit. Le couteau qui tranche la viande, le vin qui se déverse, le toast qui croustille délectent notre ouïe.
Ce temps fort est destiné à tous les porteurs de projet qui souhaitent faire découvrir à leur public, les mystères que recèlent nos cinq sens au cœur de la gastronomie. Dégustation de produits à l’aveugle, identification de produits au toucher, dîner avec un orchestre, association de saveurs improbables, exploration des sens à travers un produit brut, etc. Les événements « L’expérience des sens » sont de véritables événements originaux, pédagogiques et conviviaux ! L’aspect ludique peut être exploité à travers des expériences sensorielles où l’odorat, l’ouïe, le toucher et le goût sont mis à l’épreuve. Le goût est une notion bien propre à chacun, selon l’éducation, les habitudes alimentaires ou encore, le pays dans lequel nous vivons. Le goût d’une même recette peut varier entre deux personnes selon sa préparation et son interprétation. Sur un même plat, il peut évoquer des émotions et des souvenirs différents. L’objectif de ce temps fort est de créer de véritables échanges entre les professionnels et le public. Il s’agit aussi de faire vivre une expérience unique et précieuse au visiteur.

Fanny Rey, marraine
Fanny Rey, jeune chef amoureuse de la région provençale, est la marraine de cette nouvelle édition. L’Histoire de Fanny Rey est celle d’une ascension fulgurante dans l’univers de la gastronomie. Révélée par la deuxième saison de Top Chef où elle se démène jusqu’en finale, cette femme passionnée de cuisine tire son excellence d’un parcours remarquable dans des établissements de renom, commencé aux Fermes de Marie à Megève, poursuivi au Ritz à Paris puis à l’Oustau de Baumanière aux Baux-de-Provence.
L’année suivant son passage dans l’émission de M6, elle ouvre son propre établissement en reprenant l’Auberge de la Reine Jeanne avec son compagnon Jonathan Wahid, champion de France des desserts en 2005, qu’ils rebaptisent Auberge de Saint-Rémy de Provence.
Six ans, c’est le temps qu’il lui faudra ensuite pour obtenir sa première étoile Michelin. En tant que seule femme à décrocher cette distinction en 2017, le guide Michelin l’élit comme Femme chef de l’année.
Attachée aux valeurs de convivialité et de partage, la marraine 2018 accueille chaque jour des voyageurs qui s’attablent dans un cadre chaleureux, auprès de l’éminente cheminée du restaurant, avant d’être servis par une équipe d’artisans locaux travaillant main dans la main et n’hésitant pas à se présenter en salle pour transmettre leur passion aux visiteurs. « Donner à chaque plat le ravissement d’une première fois », telle est l’ambition de Fanny Rey dont la cuisine se veut créative et originale. Cherchant à sublimer le produit sans le dénaturer, on retrouve sur sa carte une cuisine de saison et de marché ainsi qu’un éventail de produits de la mer.

Leave a Reply

Your email address will not be published.