Saint-Quentin-en-Yvelines : Rider Cup 2018

Saint-Quentin-en-Yvelines : Rider Cup 2018

Du 25 au 30 septembre 2018, la Ryder Cup, troisième événement sportif le plus médiatisé au monde, se déroulera en France pour la première fois de son histoire. À cette occasion le Golf national de Saint-Quentin-en-Yvelines a été choisi pour accueillir une partie de la manifestation. De nombreux joueurs, parmi les plus grands golfeurs européens et américains, sont attendus pour trois jours de compétition. Depuis 2011, date à laquelle la candidature de la France a été acceptée en 2011. Sept ans après, l’événement est mondial.
« Plus de 200 000 spectateurs sont attendus sur le Golf national à Guyancourt. C’est la première fois que la Ryder Cup se déroule en France depuis sa création en 1927, les organisateurs ont donc mis les petits plats dans les grands : la tribune devant le premier trou est la plus grande de l’histoire et pourra accueillir 6 600 spectateurs, détaille le Conseil départe-mental des Yvelines, particulièrement investi sur ce projet d’exception. De grands joueurs seront présents et Thomas Bjorn capitaine pour les Européens sera face à Jim Furyk pour les Américains. Tommy Fleetwood, Tyrrell Hatton ou encore Rory Mcilroy sont attendus dans l’équipe européenne alors que chez les Américains joueront Rickie Fowler, Dustin Johnson ou encore l’un des choix du capitaine: Bryson Dechambeau. Mais parmi ces grands joueurs, c’est bien la star du green, Tiger Woods, que tout le monde espère voir. Sa participation a été confirmée mercredi 5 septembre 2018 à 22 jours du tournoi !»
La communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines s’est mobilisée pour ce rendez-vous. Un village itinérant a été mis en place et propose divers animations et ateliers pour que les curieux s’initient au golf. Il est même possible de visiter le Golf National via un casque de réalité virtuelle, mais aussi… de gagner des places ! La patrouille de France sera également présente à l’occasion de la cérémonie d’ouverture le jeudi 27 septembre. 65 millions de personnes font du golf le sport individuel le plus pratiqué au monde. En France, le golf se classe en 5e position au palmarès des disciplines individuelles et en 7e position tous sports confondus. La Ryder Cup est l’événement de golf le plus diffusé et médiatisé au monde: elle est dans le top 10 des événements sportifs en termes d’audience, après la Coupe du Monde de football et les Jeux olympiques. Malgré le développement régulier en nombre de licences et l’organisation performante du golf amateur et professionnel, accueillir la Ryder Cup en 2018 représente pour la France une opportunité exceptionnelle de favoriser l’essor de ce sport.

Une épreuve de golf mythique
Née en 1927, la Ryder Cup oppose 2 équipes de golfeurs, les États-Unis contre la Grande-Bretagne. Après plusieurs décennies de domination américaine, l’équipe de Grande-Bretagne a été renforcée par l’Irlande puis par l’Europe continentale depuis 1979. La compétition se déroule sur 3 jours et se tient tous les deux ans en alternance aux Etats-Unis ou en Europe. Longtemps chasse gardée des États-Unis (en 25 confrontations, 3 défaites), le trophée de la Ryder Cup est depuis 1985 plus souvent remis aux Européens qu’aux Américains (8 victoires en 11 éditions). Les plus grands joueurs ont participé et participent encore à la Ryder Cup : Jack Nicklaus, Arnold Palmer, Lee Trevino, Severiano Ballesteros, Nick Faldo, Sergio Garcia, Phil Mickelson, Tiger Woods, etc. A ce jour 2 joueurs français ont été sélectionnés : Jean Van de Velde et Thomas Levet.
Le programme de la compétition s’étale sur 1 semaine mais l’épreuve elle-même se déroule sur 3 jours, du vendredi au dimanche. Les matchs opposent des joueurs sélectionnés parmi des équipes de 12 golfeurs. Les 2 premiers jours sont consacrés aux matchs de double, disputés en foursomes et fourballs. Le troisième jour est réservé aux simples. À l’issue des 28 matchs, l’équipe qui atteint ou dépasse le score de 141/2 est déclarée vainqueur.
Depuis sa création l’épreuve ne s’est déroulée qu’une seule fois en Europe Continentale (hors de Grande-Bretagne), en 1997, sur le Golf de Valderrama en Espagne.

Les motivations françaises
• Terre d’accueil des grands événements sportifs
L’accueil de la Ryder Cup 2018 en France viendra nourrir la politique d’accueil d’événements sportifs internationaux avec le plus bel événement golfique mondial. La France s’intégrera ainsi plus fortement au sein des réseaux anglo-saxons qui contrôlent aujourd’hui la Ryder Cup et bénéficiera par là d’une exposition médiatique très forte aux États-Unis et dans les pays du Commonwealth. Enfin, le savoir-faire français en matière d’organisation n’est plus à démontrer et a permis d’envisager l’organisation de la Ryder Cup sur le site du Golf National, à Saint-Quentin-en-Yvelines, dans les meilleures conditions.
La Ryder Cup est une belle opportunité pour nourrir le calendrier événementiel français. Au cours des 20 dernières années, la France s’est progressivement constitué un savoir-faire reconnu en matière d’organisation. La réussite française tient pour beaucoup à la passion des Français pour le sport, à la grande capacité de mobilisation des volontaires autour du mouvement sportif, et à la présence de professionnels qualifiés.
Par ailleurs, la France dispose de capacités hôtelières riches et variées, et d’infra-structures de transport de qualité. Elle a su faire de chacun des événements accueillis sur son sol une réussite : l’expertise acquise permet d’envisager sereinement l’organisation de cette édition de la Ryder Cup.
La Ryder Cup, grâce à un format unique de compétition, est la seule épreuve sportive porteuse de la citoyenneté européenne. En effet, la sélection est composée à la fois de Britanniques, de Continentaux et de Scandinaves qui rencontrent pendant 3 jours les meilleurs joueurs américains. Cette spécificité de l’épreuve nous semble être un réel atout pour afficher à l’échelle planétaire le rôle de la France au cœur de l’Europe.
Accueillir la Ryder Cup, c’est positionner la France comme terre d’accueil d’un événement sportif, très prestigieux, et au rayonnement international.

• Développer le golf en France
L’accueil de grands événements, ou la forte médiatisation d’événements inter-nationaux dopent la pratique sportive. La Ryder Cup devrait permettre une accélération du développement de la pratique licenciée du golf en France. À titre d’exemple, l’impact des événements sportifs suivants a été significatif :
— Au cours des 10 dernières années, la Fédération française de Football connaît une croissance de son nombre de licenciés principalement après chaque Coupe du Monde : +5 % en 1998, et +8 % en 2006.
— Après la Coupe du Monde de Rugby 2007, la Fédération française de Rugby a enregistré un taux de croissance du nombre de licenciés jamais atteint jusqu’alors : +30 % en un an !
— L’escrime est le sport français le plus pourvoyeur de médailles aux Jeux olympiques. L’impact des bons résultats sur les licences se démontre à chaque rentrée post-JO : +33 % de licenciés en un an après les JO d’Athènes en 2004.
Que ce soit à l’occasion d’événements tels que la Ryder Cup ou au motif d’une pratique estivale de loisir, le golf compte parmi les 3 principales motivations déterminant le choix d’un site de voyage touristique. Accueillir la Ryder Cup, c’est envoyer un signal fort à destination notamment de l’Asie et des États-Unis sur la qualité des parcours de golf français.
De plus, compte tenu du potentiel économique des pratiquants, l’accueil de touristes golfeurs constituera un potentiel intéressant de développement pour les filières de la restauration et de l’hôtellerie.

• Le golf a encore un réel potentiel de développement en France
Alors que le golf est le sport individuel le plus pratiqué au monde, le nombre de pratiquants en France est encore assez limité. La population de golfeurs en France est inférieure à la moyenne européenne : les golfeurs représentent 0.61 % de la population française, soit 25 % de moins que la moyenne européenne (0.82 %). À titre de comparaison, en Grande-Bretagne, 1.9 % de la population joue au golf, 5.8 % en Suède, 4.9 % en Écosse et 9.5 % aux États-Unis. Le nombre moyen de parcours de golf en France est faible et insuffisamment diversifié (majorité de « grands » golfs 18 trous) mais le taux d’occupation est malgré tout relativement élevé:
— 11 infrastructures de golf sont dénombrées par million d’habitants en France, soit près de 35 % de moins que la moyenne européenne.
— En revanche, on compte davantage de licenciés par golf en France (676) que la moyenne européenne (654).

 

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.