Emplois francs franciliens

Emplois francs franciliens

Une centaine d’employeurs, d’acteurs de l’emploi de la région, ainsi que des salariés bénéficiaires du dispositif emplois francs, ont été reçus à la préfecture de région avec les responsables et les services de Pôle Emploi et de la Direccte.

À travers les témoignages d’établissements et de salariés ayant déjà eu recours à un emploi franc, cette rencontre avait pour objectif de présenter concrètement aux entreprises les nouveaux avantages du dispositif simplifié et d’identifier les leviers de montée en charge de ce dispositif expérimental.

Priorité à l’emploi dans les quartiers Politique de la ville
À l’occasion de cette rencontre, Michel Cadot a rappelé que « l’accès à l’emploi des habitants des quartiers de la politique de la ville, et en particulier des jeunes, est une priorité pour l’Île-de-France, soulignant « l’importance de ce dispositif qui doit être facteur de réussite et de cohésion ». Pour Michel Cadot, « il n’est pas concevable dans une région qui crée autant de richesses avec de nombreux gisements d’emplois, en particulier à la faveur des grands travaux – et notamment ceux liés au Grand Paris ou encore aux Jeux olympiques et paralympiques – de laisser au bord du chemin une partie de nos concitoyens et en particulier de notre jeunesse qui ne demande qu’à faire partie de notre société. »
Dans le cadre de cette expérimentation initiée en avril dernier, Pôle emploi en Île-de-France a recensé, le 25 juin dernier, 200 demandes d’aide reçues dont 188 acceptées, contre 66 il y a un mois, au 27 mai 2018.

Le dispositif « Emplois francs »
Muriel Pénicaud, ministre du Travail, Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires et Julien Denormandie, Secrétaire d’État, auprès du ministre de la Cohésion des territoires ont signé les premiers emplois francs à Clichy-sous-Bois le 17 avril dernier.
Il s’agit d’une mesure d’aide simplifiée aux entreprises ayant recours à un salarié résident dans un des quartiers prioritaires ciblés. Ainsi, Pôle emploi, l’opérateur unique qui traite les demandes d’aide du dispositif d’emplois francs, verse chaque semestre aux employeurs (entreprises, associations) :
• 5 000 € par an sur trois ans pour un CDI ;
• 2 500 € par an sur deux ans pour un CDD de plus de six mois.
En Île-de-France, le déploiement des emplois francs concerne plus de 103 000 demandeurs d’emploi issus des quartiers de la politique de la ville, du département de Seine-Saint-Denis, des agglomérations de Roissy Pays de France et de Cergy-Pontoise dans le Val-d’Oise, du territoire de Grand Paris sud dans l’Essonne et dans une moindre mesure de la Seine-et-Marne.

Un comité pour évaluer le dispositif
L’évaluation des emplois francs sera conduite par un comité d’évaluation comprenant des représentants des ministères de l’Emploi et de la Ville, de Pôle emploi et de personnalités qualifiées. En outre, l’effet du dispositif sur la discrimination à l’embauche sera mesuré dans le cadre d’une approche par testing.
Un rapport d’évaluation de la mesure sera remis au Parlement le 15 septembre 2019 au plus tard afin d’examiner la possibilité de sa généralisation.

 Des Jeudis de l’emploi spéciaux chez Pôle Emploi
Le 28 juin dernier, à l’occasion des « Jeudis de l’emploi », les agences Pôle emploi d’Île-de-France ont mis à l’honneur les emplois francs à travers plusieurs actions. Job datings, réunions d’information et d’autres temps forts ont été programmés toute la journée sur le territoire, proposant plus de 300 postes. Des tchats à destination des recruteurs en lien avec la CPME Île-de-France (Confédération des PME) et des demandeurs d’emploi ont permis de valoriser les postes à pourvoir au sein de plusieurs entreprises (notamment SFR) et d’échanger en direct avec les recruteurs.
En 2017, les Jeudis de l’emploi ont proposé plus de 3 700 postes.
Rens. au 3995 ou cliquer sur www.travail-emploi.gouv.fr/emplois-francs

Quelques chiffres
• 103 153 demandeurs d’emploi dans les quartiers concernés par les emplois francs en Ile-de-France.
• 40 000 emplois francs à signer d’ici fin 2019 au niveau national pour un budget de 180 M€ dont plus de 22 000 pour l’Ile-de-France.
• 188 emplois francs ont été signés depuis début avril en Ile-de-France.

Leave a Reply

Your email address will not be published.