Combat pour les droits

Combat pour les droits

Le Défenseur des droits… une institution qui monte en puissance. Ses missions : les droits et libertés dans les relations avec les services publics, les droits de l’enfant, la lutte contre les discriminations, la déontologie de la sécurité, l’orientation et la protection des lanceurs d’alerte… détails de son rapport d’activité 2016.
En 2016, l’activité du Défenseur des droits a crû très sensiblement, au niveau des saisines, de ses interventions et de ses résul-tats. Cette croissance est le fruit de sa mobilisation, et dont l’objectif était de faire connaître au plus grand nombre les champs d’inter-vention de l’institution et les moyens de la contacter direc-tement.
L’accès aux droits Pour appréhender l’ampleur du non-recours au droit en France, le Défenseur des droits a réalisé une enquête nationale de laquelle il ressort qu’environ un tiers des per-sonnes interrogées n’ont pas d’accès Internet ou éprouvent
des difficultéss à accomplir des démarches administra-tives sur Internet. Plus de 50 % des personnes interrogées ont connu au moins une fois dans les cinq dernières années des difficultés pour résoudre un problème avec une administration ou un ser-vice public. Malgré ces ddifficultéss, en termes de délai d’attente, de manque d’information ou encore

Différentes formes de réponse peuvent être données aux personnes saisissant le Défenseur des droits.
de mauvais accueil, 80 % des per-sonnes interrogées persistent dans leurs démarches et recontactent l’administration ou le service pu-blic concernés. Cependant, plus de 10 % d’entre elles abandonnent les démarches pour faire valoir leurs droits.
4
Les constats des 450 délé-gués du Défenseur des droits, présents sur l’ensemble du territoire, rejoignent très lar-gement ces observations. Ils sont unanimes à dénoncer l’inaccessibilité croissante des services en raison de la suppression des services d’accueil, de la dématériali-sation et de l’absence de ré-ponse téléphonique. Tous les dispositifs d’accueil du Défenseur des droits font difficultés de lieu d’informa-tion sur les procédures et les droits, assument la fonction de liaison avec l’administra-tion et les organismes de pro-tection sociale pour toutes les personnes qui n’arrivent pas à les contacter ou à obtenir des réponses. Certains orga-nismes de protection sociale
ont même proposé de donner accès à leurdifficultésrs aux dé-légués locaux, et bénévoles, du Défenseur des droitsdifficultésue ces derniers puissent renseigner les personnes sur l’avancement de leurs dossiers. Les réclamations adressées au siège mettent aussi en cause l’ab-sence de réponse, qui, cette fois, s’étend également à l’administra-

Leave a Reply

Your email address will not be published.