Modernisation administrative

Modernisation administrative

Les initiatives innovantes prises par les personnels de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche sont primées. Pour cette sixième édition, le prix Impulsions 2019, les candidatures étaient ouvertes du 6 mars au 3 mai derniers.

La participation au prix
Un prix Impulsions est organisé dans chaque académie volontaire, en s’appuyant sur le relais des référents Impulsions. Les innovations proposées par les agents sont primées au niveau académique puis national.
Le lauréat académique est accompagné par son académie. Trois impulsions étaient proposées : « envie de faire plus simple », « travailler autrement » et « mieux répondre à nos usagers », appuyées sur deux principes : un accompagnement bienveillant et des temps de partage.

Encourager les agents qui innovent
Dans l’accomplissement quotidien de leurs missions, les agents imaginent, seuls ou en équipe, de nouvelles formes d’organisation du travail, améliorent leurs outils et permettent à l’administration d’être plus efficace et donc de rendre un service de meilleure qualité aux usagers.

Un concours ouvert à l’ensemble des personnels
Le concours est ouvert à tous les personnels, quel que soit leur métier ou leur lieu d’exercice : école, établissement scolaire, direction des services départementaux de l’éducation nationale (DSDEN), centre d’information et d’orientation (CIO), service académique, administration centrale, etc. Dans les 18 académies participantes ont ainsi émergé des idées nouvelles ou de bonnes pratiques constituées d’outils, de méthodes de travail ou encore de concepts présentant un caractère innovant et portant sur la modernisation et la simplification de l’administration. Pour cette édition 2019, 18 projets ont ainsi été primés en académie et 1 en administration centrale parmi les 190 projets déposés. C’est parmi ces 19 projets qu’ont été sélectionnés les lauréats nationaux 2019.

Charte du prix impulsions
Dans la dynamique d’amélioration de l’administration, chaque agent peut jouer un rôle. Par ses initiatives et ses propositions, il participe à la réflexion et à l’action destinées à faciliter le fonctionnement de l’administration et améliorer le service rendu aux usagers. Nombre de ces idées et actions peuvent être développées au profit de tous.
• Les agents innovent…
Dans tous les champs de l’action administrative du ministère (organisation, fonctionnement, gestion…) :
– afin de simplifier leur activité et la rendre plus ouverte.
– Pour eux-mêmes, leurs collègues, les usagers et les partenaires de l’éducation nationale, de la jeunesse, de l’enseignement supérieur et de la recherche.
– En suggérant des idées respectant les orientations et les valeurs du service public.
– En proposant des améliorations du mode de travail et du service à l’usager fondées sur leur expérience de terrain.
– En devenant acteurs de leur projet pour le développer, en accord avec les parties prenantes.
• … les ministères et les académies s’engagent :
– à valoriser l’esprit d’initiative et la créativité au quotidien, à tous les niveaux de l’administration.
– À sensibiliser à la démarche d’innovation les managers et les collaborateurs, quelle que soit leur position hiérarchique ou fonctionnelle.
– À diffuser les meilleures pratiques et à généraliser les sources de progrès et de simplification.
– À valoriser et reconnaître les résultats et les auteurs.
– À communiquer en interne et en externe pour faire connaître les initiatives menées.

190 projets présentés sur toute la France
190 projets ont été déposés cette année par les personnels des académies, des établissements scolaires et de l’administration centrale entre le 6 mars et le 3 mai 2019.
Le record du nombre de dossiers déposés et finalisés est détenu par l’académie de Lyon avec 20 projets, puis l’académie de Versailles avec 17 projets et enfin, l’académie de Guadeloupe avec 16 projets. 21 projets ont été déposés par l’administration centrale.
19 projets parmi les 190 déposés ont été retenus pour concourir au prix national. Les jurys des académies et de l’administration centrale ont décerné les prix locaux entre les mois de mai et octobre ; ceux-ci ont été remis aux lauréats au cours de « rendez-vous » Impulsions présidés par les recteurs d’académie ou les secrétaires généraux d’académie.
Les 19 dossiers lauréats ont été présentés au jury du prix national qui s’est réuni le 8 novembre 2019.
Le jury national a sélectionné les projets selon différents critères, notamment, si le projet devient lauréat national :
– qu’est-ce que cela pourrait apporter au projet ?
Un appui de la part de l’administration centrale, en plus de celui apporté par l’académie, présente-t-il un intérêt pour le projet ?
– qu’est-ce que cela pourrait apporter au collectif — l’enjeu étant notamment de créer du commun, une culture commune entre les académies ? La réalisation ou la mutualisation du projet apporte-t-elles de la plus-value au ministère (usagers ou personnels) ?
Parallèlement, un vote en ligne a été proposé aux secrétaires généraux des académies, pour le prix des académies qui vient compléter le palmarès national.

Les 2 projets lauréats du prix national 2019
Le jury, composé de représentants des académies et de l’administration centrale, ainsi que de personnalités extérieures, s’est réuni le 8 novembre 2019 et a désigné deux lauréats nationaux, deux prix valorisant l’amélioration de la qualité de la relation aux usagers.
Projet « Accompagnement des familles pour la saisie de demandes de bourses » présenté par Véronique Bajot et Christophe Thomassin de l’académie de Poitiers : Comment aider des familles en zone d’éducation prioritaire très démunies face à l’usage du numérique et qui ne sollicitent pas les aides dont elles pourraient bénéficier, telles que les bourses ?
Le projet consiste à aider ces familles à renseigner les dossiers numériques et à leur faciliter l’accès au numérique (accompagnement en présentiel, information sur les droits, identification d’un interlocuteur unique, mobilisation des autres parties prenantes du territoire).
Projet « P@CE : Plateforme pour l’@ccessibilité à la culture et aux écrits présenté par, Christine Dupraz, Jacques Eudes, Isabelle Ranchy, Fouad Seghier et Marc Zanoni de l’académie de Grenoble : Comment aider des élèves empêchés en situation de handicap de lire et d’écrire, les outils étant mal adapté, mobilisant de manière chronophage enseignants, parents, camarades, accompagnants ?
Le projet consiste à la mise en place d’une plateforme académique afin de rendre accessible les supports d’apprentissage, manuels scolaires, ouvrages de littérature, documents pédagogiques pour chaque situation de handicap.

Le projet lauréat du prix des académies 2019
Pour l’édition 2019, le ministère a souhaité organiser une nouvelle distinction, le prix des académies, dont le lauréat a été désigné par un vote de l’ensemble des secrétaires généraux d’académies. 15 académies ont participé cette année et un projet a été sélectionné.
Projet “Amex : service en ligne pour simplifier les procédures d’aménagement d’examen” présenté par Catherine Riperto et Frédéric Forestier de l’académie d’Aix-Marseille : Comment consigner de manière automatisée 7 000 demandes d’aménagement d’examens par an sur l’académie d’Aix-Marseille avec encore 600 dossiers papiers, 30 médecins mobilisés et 121 lycées publics et privés sous contrat ?
Le projet consiste en la réalisation d’un téléservice à destination des usagers pour le dépôt et le suivi des demandes d’aménagements d’examens tout au long du parcours scolaire (du DNB au BTS), couplé à des interfaces de gestion administrative et médicale afin d’améliorer le travail des différents acteurs et réduire les délais de réponse aux usagers.